Vous avez peut-être eu l’occasion de suivre mon évolution avec le programme Insanity du team Beach Body. J’ai suivi ce programme de cardiotraining à haute intensité pendant deux mois. Période durant laquelle je ne me suis pas tellement accordé de répit. En vrai fitness junky, je suis allée un peu dans l’exagération en ne respectant pas les jours de repos et en remplaçant les jours d’activité douce par les séances les plus intenses. Ajoutez à cela un sérieux manque de sommeil et tous les ingrédients étaient réunis pour générer une véritable tempête métabolique. J’ai donc entrepris un programme de réhabilitation du métabolisme, sans même effectuer le dernier Fit test ni même donner mes dernière impressions sur ce programme qui me laissait un goût plutôt amer.

Désireuse de commencer à m’entrainer avec des poids lourds, j’ai enchaîné avec le programme d’une autre coach du team Beach Body, le programme ChaLEAN Extreme de Chalene Johnson. Un programme progressif de 3 mois permettant de se familiariser avec la musculation avec poids libres lourds (haltères, bandes élastiques ou poids du corps). J’apprécie beaucoup ce programme dans la mesure où il donne vraiment de bonnes bases pour débuter. On se rend compte que l’on peut porter des charges beaucoup plus élevées que ce que l’on imaginait et surtout on apprend à modifier la charge selon l’endroit du corps qui est sollicité. Le programme comprend des jours de musculation et des jours de cardiotraining et de stretching qui sont un peu trop mous à mon goût, mais tout à fait adaptés à des débutants.

Par curiosité, j’ai voulu retenter une séance d’Insanity et le constat fut assez sévère, j’ai fini une séance avec difficulté car j’ai perdu une partie de l’endurance que j’avais gagnée grâce à ces deux mois. Pas complètement bien entendu, mais assez pour me frustrer. J’ai retenté une autre séance quelques jours plus tard, c’était moins pénible mais toujours pas au niveau que j’espérais. En même temps, cela n’est pas étonnant puisque j’avais complètement supprimé le cardiotraining de ma routine.

Je n’ai pas beaucoup écrit sur ChaLEAN Extreme et je n’ai pas été très assidue non plus. La raison est simple, le programme est très efficace, mais personnellement, ne faire que lui m’ennuie. La musculation est indispensable mais j’ai également besoin de bonnes séances de cardiotraining à en cracher ses poumons au sol. Si l’efficacité d’une méthode est un élément déterminant dans le choix de cette dernière, la pratique d’une activité sportive reste pour ma part avant tout une activité que j’affectionne en elle-même. Le rythme soutenu, l’originalité, la variation des mouvements et du matériel utilisé sont des éléments indispensables.

J’ai donc décidé de changer de programme et mon choix s’est porté sur la suite d’Insanity : The Asylum. Je peux vous dire que le nom n’est pas volé. On passe effectivement de la simple folie à l’asile.

Si Insanity était destiné à des sportifs de niveau avancé, The Asylum, encore un cran au-dessus, est destiné aux athlètes ou ceux qui ont la réelle motivation pour s’approcher de ce niveau. Le programme de 30 jours est axé sur la pure performance sportive, et propose des méthodes très variées, ce que l’on appelle le cross-training. Le programme inspiré des entrainements d’athlètes de haut niveau comprend plusieurs DVD :

1- Athletic performance assessment (25 min)

C’est l’équivalent du Fit test d’Insanity. Un certain nombres d’enchainements à effectuer pour évaluer son niveau. Je n’ai pas eu l’occasion de tester ce Fit test, j’étais trop pressée de commencer le programme.

2- Speed & agility (45 min)

Une séance de cardiotraining inspirée des entrainements des footballeurs et des coureurs. Tout est axé sur la vitesse et l’agilité. On travaille notamment avec une corde à sauter et la fameuse agility ladder, un sorte de petite échelle formée de lattes en plastique reliées entre elles par des bandes et permettant un nombre infini d’exercices aussi variés qu’amusants. Dès l’échauffement le ton est donné et les jambes brulent dès le départ. Je n’ai pas vu les 45 minutes passer tant la séance est ludique, les exercices s’enchainant sans arrêts et sans se ressembler.

3- Vertical Plyo (40 min) & Relief (25 min)

Comme son nom l’indique, ce DVD propose de travailler en plyométrie. Attendez-vous à sauter très haut. Tout le travail est concentré sur les jambes, c’est assez éprouvant car le bas du corps n’a pas de répit mais c’est la meilleure façon de gagner en explosivité.

Ce DVD contient également en séance de repos (Relief) que je n’ai pas encore testée et qui permet de reposer et d’étirer les muscles durement sollicités par ce programme.

4- Strength (50 min)

Cette partie a pour but de développer la force et la puissance avec l’utilisation d’haltères, de barres de tractions, de bandes de résistance et du poids du corps. On utilise des poids moyennement lourds en séries plutôt longues mais l’enchainement rapide des mouvements qui mène rapidement à l’essoufflement et à la fatigue musculaire permet d’éviter de tomber dans le simple entrainement à faible intensité. J’ai utilisé les bandes de résistance ainsi que des haltères de 4,5 kg chacune et cela a largement suffit.

5- Game day (60 min) & Overtime (15 min)

Un entrainement inspiré de divers sports : basketball, football, tennis, natation, baseball, ski, alpinisme, etc., et dont je vous donnerai mes impressions dans quelques jours quand je l’aurai testé.

6- Back to core (45 min)

Une très belle idée que ce DVD qui se concentre sur des zones du corps qui sont souvent délaissées bien qu’il soit primordial de les travailler pour éviter les déséquilibres et les problèmes qu’ils engendrent (posture, blessure, etc.) L’accent est mis sur le dos, les fessiers, les ischios-jambiers (arrière des cuisses), les mollets mais aussi les abdominaux. La séance est aussi ludique que les autres et les mouvements sont tous plus originaux les uns que les autres.

Je ne viens que de commencer le programme mais je peux déjà dire que la promesse de porter l’entrainement à un autre niveau est belle et bien tenue. Avec The Asylum, vous avez cette agréable sensation d’être un(e) vrai(e) sportif(ve), ce qui, au-delà des effets bénéfiques évidents pour la santé, est très gratifiant et participe très certainement à une meilleure estime de soi.

Comme à chaque fois, vous recevez également un planning sur 30 jours et un livret de recettes et de conseils nutritionnels. Après le programme, on vous propose de passer à des entrainements hybrides, c’est-à-dire, des routines qui mélangent The Asylum et Insanity ou The Asylum et P90X. Je pense personnellement me composer une routine comprenant Insanity, The Asylum et ChaLEAN Extreme que je n’abandonne pas.

Autre changement dans ma routine sportive, j’ai enfin pu commencer les séances de sprint par intervalles puisque je me suis équipée d’un tapis de course pouvant aller jusqu’à 22 km/h. J’ai fait 2 séances d’environ un quart d’heure pendant lesquelles j’ai enchainé des séquences de sprint de 10 à 15 secondes et des séquences de récupération de 40 à 60 secondes environ à 3 km/h. Pour la première séance, j’ai poussé les sprints jusqu’à 15 km/h le temps de m’accoutumer à l’engin. Pour la seconde, je suis passée à 18 km/h. Inutile de dépasser les 15 minutes d’entrainement, soit une dizaine de sprints, les courbatures que vous ressentez le lendemain au niveau des abdominaux et du dos vous indiquent que la séance est efficace et vous permettent de constater que ce n’est pas faux lorsque l’on dit que les sprints sollicitent les muscles du tronc comme aucun autre exercice.

C’est donc un vent tout frais qui souffle sur mon programme d’entrainement et ça fait du bien.

Et vous, où en êtes-vous ?